Trouver sa voie professionnelle par une reconversion

 

La reconversion professionnelle est de plus en plus fréquente sur le marché du travail. Alors que les générations précédentes passaient toute leur carrière au même poste, il n’est plus rare de changer plusieurs fois d’employeur, voire de métier, au cours d’une vie.

 

Pourquoi se reconvertir ?

 

Ces changements de parcours, volontaires ou subis, ont plusieurs origines :

  • Le besoin d’accomplissement et la recherche de sens. Notamment après une longue période de travail répétitif ou alimentaire, l’individu a besoin de donner un sens à ses missions, pour se motiver. Cela passe souvent par une réorientation professionnelle.
  • L’absence d’opportunités de développement ou d’évolution. Lorsque la personne a fait le tour de poste, de son métier ou de ses missions et n’y voit aucun avenir pour elle, elle peut décider de relever de nouveaux challenges.
  • La volonté d’enrichir son expérience professionnelle. Le marché du travail étant mobile et flexible, les salariés sont plus enclins à travailler pour différents employeurs. Ils espèrent ainsi nourrir leur curriculum vitae et obtenir, à terme, l’emploi qu’ils convoitent.
  • La mauvaise ambiance au travail. La dégradation des relations avec les collègues ou un chef peut pousser une personne à reconsidérer ses choix professionnels et envisager une reconversion.
  • La multiplication des contrats provisoires. La situation actuelle du marché de l’emploi rend les entreprises plus frileuses à l’idée d’embaucher du personnel. Elles privilégient donc les emplois à durée limitée. Les salariés sont alors contraints de changer fréquemment de poste en enchaînant les missions courtes.
  • Un package plus attractif. Comme les entreprises, les employés font jouer la concurrence pour obtenir de meilleures conditions de travail (salaire, horaires de travail, primes, missions, etc.). Ils n’hésitent donc pas à changer d’employeurs, si besoin.
  • Le souhait de trouver sa voie professionnelle. Parfois après de longues années au même poste, une personne peut se rendre compte que le métier qu’elle exerce n’est pas fait pour elle, qu’elle ne s’y épanouit pas.

 

Qui se reconvertit ?

 

Toutes les générations sont concernées par le changement professionnel :

  • Les plus jeunes désirent généralement accumuler de l’expérience professionnelle et découvrir plusieurs activités, par curiosité et pour enrichir leur CV. Ils changent alors régulièrement d’entreprise ou de poste.
  • Les personnes plus mâtures se réorientent plutôt en deuxième partie de carrière, lorsqu’elles sont en quête de sens et d’accomplissement et qu’elles cherchent à trouver leur voie. Après s’être investies dans leur métier pendant de nombreuses années, elles souhaitent s’épanouir davantage.

 

Se poser les bonnes questions

 

A tout âge, une reconversion professionnelle ne doit pas être prise à la légère. Voici trois étapes clés, pour mettre toutes les chances de votre côté :

  1. Identifiez les raisons réelles de ce changement. Est-ce une volonté de fuir un poste ou une entreprise en particulier ? Le domaine d’activité ne vous convient-il pas ou plus ? Voulez-vous changer de style de vie, plus globalement ?
  2. Faites le point sur la situation. Quels sont mes atouts ? Quels sont les aspects que je recherche ou que je veux éviter dans mon futur emploi ? Quelles compétences devrais-je développer ? Dans quelle mesure cette réorientation est-elle réalisable ? Un bilan de compétences avec un professionnel peut aider à répondre à ces interrogations.
  3. Dressez un plan d’actions. Puis mettez-le en œuvre pour réussir votre transformation.